L'équipe pédagogique

Presque 20 personnes auprès des enfants

Près de 20 personnes s’occupent des enfants tout au long de leurs journées d’apprentissage :

10 enseignantes, 1 auxiliaire pédagogique, 1 intervenante théâtre, 1 intervenante anglais, 3 ASEM, 3 AESH pour accompagner des enfants en situation de handicap.

Les enseignant•e•s

Blandine Barbier

Professeur des écoles

en MS

Précisions sur la classe

En moyenne section, les enfants aiment apprendre de nouvelles choses et sont très enthousiastes dans leurs apprentissages. C’est un des aspects qui me plaît dans ce niveau de classe. J’aime aussi transmettre et emmener chacun de mes élèves plus loin dans ses connaissances dans un climat bienveillant!

Ce qui me plaît également en moyenne section, c’est d’aider les enfants à gagner en autonomie et de commencer à poser les bases en numération, en graphisme et en écriture ainsi que dans le domaine des lettres et de la phonologie. J’ai beaucoup de plaisir à mener des projets avec mes élèves autour d’un thème ou d’un album, ce qui leur permet d’enrichir leur vocabulaire, de développer leurs compétences dans le domaine artistique (peinture, musique…), de progresser au niveau sportif et d’acquérir de nouvelles connaissances dans le domaine de la découverte du vivant, de la matière et des objets.

En moyenne section, nous pratiquons la différenciation. Les élèves manipulent beaucoup. Il est important que les apprentissages passent par le corps et la manipulation. Dans la classe, nous avons un espace réservé à des activités d’inspiration Montessori. Dans la journée, une grande place est laissée aux jeux (construction, imitation, société…) et à la lecture d’histoires. Les élèves de MS ont une initiation hebdomadaire aux langues étrangères : nous avons fait le choix de l’anglais et de l’espagnol.

Une anecdote ?

Camille Chambouvet

Professeur des écoles

en MS

Précisions sur la classe

La classe de MS est un groupe actif et intéressé par les activités proposées par leurs maîtresses. C’est donc très enrichissant, en tant qu’enseignante, de leur faire découvrir tout un tas de choses dans le domaine “explorer le monde” : le cycle de l’eau, la plantation de graines, la découverte des insectes, etc. ou encore dans le domaine des arts, nous sommes partis à la découverte de plusieurs artistes peintres en essayant de reproduire leurs œuvres à notre manière.

Les enjeux de cette classe concernent les apprentissages premiers : en langage écrit, nous apprenons à reconnaître et à nommer les lettres de l’alphabet, à écrire seul son prénom sans modèle, à former des mots avec des lettres mobiles et à les écrire avec un modèle.

En vu de l’apprentissage de la lecture en CP, nous apprenons à frapper les syllabes et à développer la conscience phonologique pour repérer les différents phonèmes et les différents sons des mots.

En langage oral, les enfants apprennent à s’exprimer dans un langage correct, à raconter et à expliquer des histoires lues, des évènements ou des situations vécues, à interagir avec leurs camarades et avec les adultes. Enfin, en numération, l’enjeu principal est de jouer avec les nombres. Les enfants apprennent à compter, à lire les nombres écrits en chiffre, à réaliser des collections d’objets de quantité donnée, à reconnaître et à nommer les formes simples, à réaliser des puzzles, etc.

La classe de MS est une classe très intéressante que j’aime beaucoup. De par le niveau de classe d’une part, j’affectionne les enfants de cet âge qui peu à peu deviennent autonomes. D’autre part, les classes de maternelle fonctionnent autour du jeu : les enfants adorent jouer, ils aiment expérimenter de nouvelles choses et découvrir de nouveau jeu. Enfin, c’est un niveau dans lequel nous faisons beaucoup de manipulation (avec les jeux montessoriens par exemple).

Une anecdote ?

Tous les matins, les enfants ont le plaisir de goûter un jus de fruit pour la collation de 9h00. Un matin, Martin avait apporté du jus de pomme rhubarbe. C’était un nouveau fruit que nous n’avions pas encore goûté. Je demande alors à Martin s’il sait ce qu’il a apporté. Très fier de lui, il me répond : “oui je sais, c’est du jus de pomme barbare!!!”

Marjolaine Lhoste

Professeure des écoles

en PS

Précisions sur la classe

Les enjeux de la petite section se situent moins au niveau de compétences scolaires à acquérir durant l’année que d’un savoir-être au sein d’une classe. Le but principal de cette première année à l’école est de permettre à chaque enfant de devenir élève en apprenant les codes de la vie en collectivité tout en devenant de plus en plus autonome. Le rôle de l’enseignant est dans un premier temps d’accompagner l’enfant dans sa première expérience de l’école avant de lui “apprendre” ce que l’on attend de lui scolairement. J’aime beaucoup ce niveau car nous écrivons avec les enfants la première page du livre de l’école, j’apprécie également le contact avec les enfants en bas âge ainsi que leur spontanéité. Enfin, la Petite Section laisse toute sa place à la manipulation et au jeu pour apprendre ce qui correspond à la façon dont j’aime enseigner.

Une anecdote ?

Stéphanie Morais

Professeur des écoles

en CM1 / CM2

Précisions sur la classe

Le CM1 est une année riche en découvertes et nouveaux apprentissages. C’est une année où beaucoup de nouvelles notions sont abordées et où l’élève apprend progressivement à acquérir de l’autonomie dans le travail. Tous ces nouveaux apprentissages, tant scolaires que dans la position d’élèves, sont approfondis pendant l’année de CM2 afin de faire en sorte que tous soient préparés et sereins pour l’entrée en 6e.

Une anecdote ?

Brigitte Page

Professeur des écoles

en CM1 / CM2

Précisions sur la classe

Classe qui commence le cycle 3. C’est une rupture pour les élèves avec de nouvelles exigences ( copies plus importantes, leçons plus grandes à apprendre, plus d’autonomie) , de nouvelles matières ( géographie, sciences, histoire). Les enfants commencent à être préparés pour la sixième. C’est une tranche d’âge intéressante car les enfants ont envie d’apprendre , sont ouverts à beaucoup de choses. Ils restent encore très attachants. De réels progrès en autonomie sont visibles durant cette année et donc les enfants sont fiers d’apprendre de nouvelles notions ( fractions, nombres décimaux…..).

Une anecdote ?

Cécile Reynard

Professeur des écoles

en GS / CP

Précisions sur la classe

La grande section est une classe charnière entre la maternelle et le primaire ou les enfants se montrent très curieux et avides de savoir. Il est donc facile de les emmener de façon ludique jusqu’aux portes de la lecture et de la logique mathématique tout en gardant beaucoup de créativité.

Le CP est une année magique où les enfants, grâce à l’apprentissage de la lecture, vont gagner en autonomie et rentrer dans le monde de la connaissance. Leurs progrès au quotidiens sont très valorisants à la fois pour eux, leurs parents et leur maîtresse !

Mon métier d’enseignante est une passion pour moi. Je suis toujours à la recherche de nouveautés et de manières de faire innovantes. De plus les relations avec les enfants sont toujours très riches et à double sens : bref, ils m’apportent autant que je leur donne !

Une anecdote ?

J’apprécie beaucoup la spontanéité des enfants et leurs jeux de mots !

Magali Constantin

Professeur des écoles

en CE1

Précisions sur la classe

FRANCAIS : Perfectionner la compétence de lecture et d’écriture Enrichir son champ lexical en orthographe … Découvrir les premiers concepts grammaticaux : la nature des mots, la conjugaison des verbes au présent, au futur et à l’imparfait… Manipuler les notions de synonymie, antonymie et familles de mots

MATHS Connaitre et utiliser les nombres jusqu’à 999 Maitriser les tables d’addition (de 0 à 10) et de multiplication (x2, 3, 4, 5) Poser des opérations en colonnes Tracer à la règle, utiliser l’équerre, mesurer des segments

Questionner Le monde Travail sur les dents, les états de l’eau, les représentations globales de la terre…

Il y aussi l’anglais, l’enseignement artistique, l’E.P.S….

Je suis littéraire. J’adore enseigner tout ce qui relève de la langue française 🙂

Une anecdote ?

Je pose la question suivante, à la classe, durant un temps d’éveil à la foi, cette année :

-Dans quel livre raconte-t-on la vie de Jésus ?
-Dans le dictionnaire, maitresse ! me répond un élève.

Valérie Ricci-Badoil

Professeur des écoles

en CM1 / CM2

Précisions sur la classe

Le cycle 3 a un programme commun – le socle commun – qui évolue bien sûr entre le CM1 et la 6e. Il vise à conforter les acquis des années précédentes et à en développer la pratique pour donner aux élèves une plus grande autonomie.

Une anecdote ?

Nathalie Segura

Professeur des écoles

en GS / CP

Précisions sur la classe

L’enjeu principal de la classe de CP est la lecture, l’écriture, la manipulation des nombres jusqu’à 100.

Une anecdote ?

Isabelle Heurtel

Professeur des écoles

en CE2

Précisions sur la classe

Classe élémentaire où les élèves sont déjà des lecteurs et sont curieux de ce qui les entoure.

Une anecdote ?

Les ASEM

Sophie Cemeli

ASEM

en PS

Précisions sur la classe

La classe de PS représente l’apprentissage de la vie en communauté. La première année de maternelle est l’occasion pour l’enfant d’évoluer au sein d’un groupe et d’apprendre les règles de la vie en communauté.

Une anecdote ?

Je n’ai pas d’anecdotes particulières. Je voudrais simplement dire que le fait de voir évoluer un enfant de 3 ans est la meilleure des récompenses ainsi que tous les câlins. 😄

Brigitte Ferret

ASEM

en GS / CP

Précisions sur la classe

Ce qui est intéressant dans ce niveau c’est de voir l’évolution des enfants au niveau de la lecture : en début d’année ils connaissent les lettres et terminent l’année en sachant lire des petits mots!
La deuxième chose qui est intéressante à cet âge c’est leur sens de l’humour qu’ils commencent à développer….

Une anecdote ?

Les mots d’enfants qui sont des perles!!!! Un exemple :

– Quel est le nom du peintre que nous avons étudié hier?
– Citroën ! (pour Picasso!)

Le bonheur !

Céline Hurtado

ASEM

en MS

Précisions sur la classe

Apprentissage sous forme d’ateliers . Gagner en autonomie. Découvrir les lettres et l écriture de son prénom. Aider au développement de l enfant. Échanger, exprimer et vivre ensemble .

Une anecdote ?

Les AESH

Cécile Rougé

AESH

en GS / CP

Précisions sur la classe

L’apprentissage, l’équipe et la curiosité des enfants

Une anecdote ?

Christine Girin

AESH

en CE2 / CM1 / CM2

Précisions sur la classe

Mon rôle permettre aux enfants en difficulté suite à “leurs handicap scolaires”, de pouvoir progresser et de les amener peu à peu à une meilleure autonomie.

Une anecdote ?

Les intervenants

Florence Mallet

Intervenante théâtre

en CE2 / CM1 / CM2

Précisions sur la classe

J’interviens à l’école tous les jeudis après-midi où j’ai les enfants par demie classe . Cette organisation me permet de les avoir 1h tous les 15 jours (3 fois par période) et ceci durant 3 ans de leur CE2 au CM2. Je peux ainsi les accompagner dans leur progrès.

Je porte une attention particulière à développer leur écoute, la bienveillance des uns avec les autres et leur aisance face à un groupe avec ou sans texte. Le théâtre permet d’aborder ces aspects de façon exigeante et ludique, avec un objectif : le spectacle de fin d’année. Celui-ci est effectivement juste un objectif et en aucun cas une finalité, il permet d’avancer, de savoir pourquoi ils font les choses et de progresser en donnant le meilleur d’eux même, mais ce n’est pas la finalité de mon travail.

Cette façon d’aborder les choses me permet de donner à chaque enfants, qu’il soit bon ou non scolairement, la possibilité de travailler le rôle qu’il souhaite. Voici ce que je propose au enfant durant de temps « théâtre » : D’une façon générale le premier trimestre est dédié aux exercices théâtraux, puis à partir de janvier nous travaillons en vu du spectacle.

Mon exigence varie suivant les niveaux : en CE2 nous sommes sur la découverte des outils du théâtre, et pour le spectacle ils peuvent choisir si ils souhaitent apprendre ou non quelques lignes de textes. Je travaille beaucoup le corporel. En CM1 je consolide les exercices, les complexifient et je les amène vers plus d’assurance et d’autonomie et la création de personnages. Ils ont tous un texte pour le spectacle mais celui-ci reste encore léger. En CM2 je continue la progression et quand le groupe le permet je leur amène de nouveaux exercices. Les textes proposés peuvent être beaucoup plus complexes pour ceux qui le souhaitent.

Pour la distributions des rôles, ce sont les enfants qui les choisissent. Je fais toujours très attention qu’il y ai des petits et des grands rôles, tous les enfants ne sont pas motivés de la même façon. La représentation ce fait dans la salle Frimousse et uniquement devant les enfants, les maitresses et le personnel de l’école.

Une anecdote ?

Marie-Christine de La Teyssonnière

Auxiliaire pédagogique

en GS au CM2

Précisions sur la classe

Petits groupes de travail ou de soutien en lien avec l’enseignant. Garder un regard positif sur chaque enfant pour l’aider à progresser à son rythme, dans la confiance et le respect des différences.

Une anecdote ?

Envie d'en savoir plus ?

Nous serons ravis de répondre à vos questions. Prenez contact avec nous sans hésiter !